dimanche 16 juillet 2017

Vers une interdiction de critiquer Israël ?

Emmanuel Macron lors de la commémoration des 75 ans des événements du Vel' d'Hiv'.

J'évoquais le sujet le 22 mai dernier dans l'article "Bientôt une nouvelle loi contre l'antisémitisme ?" et il semble bien que nous sommes en train de nous diriger vers quelque chose de cette sorte.
La dernière déclaration d'Emmanuel Macron laissant poindre à l'horizon les douces lueurs d'une nouvelle restriction de liberté.
Le Président de la République considère en effet que l'antisionisme est une nouvelle forme d'antisémitisme.

« Nous ne cèderons rien aux messages de haine, nous ne cèderons rien à l’antisionisme car il est la forme réinventée de l’antisémitisme », a dit le chef de l’Etat, suscitant les applaudissements de l’assistance.

Volonté de se mettre dans la poche son hôte du jour Benyamin Netanyahu ou intention réelle d'amalgamer deux notions qui n'ont pourtant rien en commun ?
L'avenir nous le dira.
Toujours est-il que le président de l'agence juive Natan Sharansky s'est empressé de se féliciter de ces belles paroles et de réclamer l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'Alliance internationale pour la commémoration de l'Holocauste :

« Quand l’un des plus importants dirigeants d’Europe reconnaît que l’antisémitisme moderne se déguise du voile de l’anti-sionisme, arrachant le masque des antisionistes radicaux, c’est quelque chose de très important », a déclaré Sharansky dans un communiqué.
Il a ajouté que les propos de Macron permettaient de « clarifier encore la nature de l’antisémitisme moderne et de faciliter les efforts pour le combattre. »
Il a poursuivi en appelant tous les dirigeants d’Europe et d’ailleurs à suivre l’exemple « du Royaume-Uni et de l’Autriche en adoptant officiellement la définition de travail de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la commémoration de l’Holocauste. »

Cette "nouvelle définition de l'antisémitisme" a déjà été adoptée par le Parlement Européen au début du mois de juin dernier.
Et ô surprise, cette résolution "identifie  notamment l'antisionisme à une nouvelle forme d'antisémitisme".
On peut donc parier sans risque que cette question sera très prochainement soulevée en France.

Le texte (en anglais) de cette nouvelle définition de l'antisémitisme.











1 commentaire:

Mo' Truckin' a dit…

Le lien vers les détails de cette résolution européenne:
http://www.europarl.europa.eu/oeil/popups/summary.do?id=1492264&t=e&l=fr

La City de Londres

Documentaire à voir concernant la City de Londres, véritable "Etat dans l'Etat". Certains aspects auraient néanmoins mérit...