dimanche 25 novembre 2018

Le Talmud, ou la dinguerie des Pharisiens



Extrait d'une émission de Radio Courtoisie du 5 janvier 2018 avec Paul Ligent qui évoque le Talmud (fondement de la loi du judaïsme rabbinique).
Il faut bien comprendre que ce que certains appellent le "judéo-christianisme" ou la "civilisation judéo-chrétienne" n'a absolument aucun sens.

Le Talmud a été rédigé en opposition au Message Christique et à l'Eglise Catholique naissante.
En refusant de reconnaître le Christ comme le Messie pourtant annoncé par les prophètes Juifs et l'Ancien Testament, la Synagogue s'est cloîtrée dans le mensonge et la haine, cette dernière transpirant à chaque fois qu'il est question de Jésus-Christ, des chrétiens ou de la Sainte-Vierge Marie dans le récit talmudique.

Le judaïsme rabbinique actuel (à bien différencier du judaïsme préparant l'arrivée du Christ) n'est pas une religion mais une contre-religion, une machine de guerre anti-chrétienne et plus généralement anti-goyim.




vendredi 23 novembre 2018

"Gilets jaunes" : le gouvernement et les médias dévoilent leur véritable visage


Depuis ses origines, la République française est un régime totalitaire (qui n'est que le paravent du pouvoir de la judéo-maçonnerie satanique), il convient de garder cela à l'esprit.
Aussi, quand la contestation populaire commence à prendre de l'ampleur, le masque de celle-ci, inévitablement, tombe.
Un exemple très parlant avec ce reportage de France 3, alors que d'ordinaire la censure et la manipulation se pratiquent en amont, ici c'est aux yeux de tous qu'elles apparaissent :




Ensuite, la mise en garde de Benjamin Griveaux, porte-parole de l'Elysée (on comprend bien que la priorité de la République, après avoir éradiqué le catholicisme en France, est maintenant de protéger toutes les "minorités" et non pas les Français).



En bonus, voici que le golem "Daech" est ressorti de son formol, comme par magie :

https://www.lexpress.fr/actualite/politique/daech-evoque-les-gilets-jaunes-dans-des-videos_2049381.html

Des terroristes qui s'avèrent aussi pratiques qu'utiles quand il s'agit d'insinuer la peur et de faire filer droit le peuple lorsque ce dernier commence un peu trop à vouloir faire entendre sa voix (ce que les élections ne permettent jamais).

Petite vidéo d'Hervé Ryssen sur le sujet des "gilets jaunes" :



L'article du Canard Enchaîné sur le prétendu "attentat" des "extrémistes de droite" qui devait viser Emmanuel Macron (ils avaient tout de même un opinel pour 4 !) :




Pendant ce temps, la "justice" continue elle aussi son travail de sape anti Français et pro-immigrés avec une décision qui pourra faire jurisprudence : Manche : Acquitté d’un viol car l’accusé « n’avait pas conscience d’imposer un rapport sexuel ».
Le problème c'est évidemment "l'extrême-droite" et non pas le déferlement migratoire ou l'idéologie qui domine le pays.
Bien sûr.
Evidemment.

Pour revenir aux "gilets jaunes", il est difficile de prédire ce que va devenir le mouvement, apparu en dehors des partis politiques et des syndicats, il est susceptible de subir plusieurs stratégies de la part des gouvernants.
La première consiste à le noyauter et à en prendre le contrôle afin de lui ôter tout ce qui fait son particularisme (sincérité, spontanéité, imprévisibilité), à la manière de ce qui avait été réalisé pour la "Manif pour tous" quand avait été mise en avant la très "catholique et réactionnaire" Frigide Barjot.
Cependant, la chose semble compliquée, il faut agir vite et non seulement le gouvernement manque de temps mais de plus, les gilets jaunes ne s'appuient sur aucune structure.

Une autre option, devant l'impossibilité d'infiltrer le mouvement, consiste à laisser pourrir la situation, que de guerre lasse, les manifestants rentrent chez eux, mais le mépris peut-il encore être une option alors qu'il est affiché de manière ostentatoire depuis des décennies par le pouvoir en place ?

La troisième, celle de la triangulation, la plus probable à ce stade, est celle qui permettrait de faire exploser au sens propre, comme au figuré ledit mouvement.
Les black blocs, fidèles alliés du "système", seront très certainement conviés à la fête demain à Paris afin de commettre les violences gratuites qui inciteront les CRS à répliquer durement et à disperser l'ensemble des manifestants.
Dans une même optique, l'option "Daech" n'est pas à écarter, un (ou plusieurs) attentat(s) permettrai(en)t de faire resurgir de la façon la plus opportune le spectre de la peur, celui qui canalise le mieux les colères les plus bouillantes avec un retour d'une prétendue "union sacrée" contre le terrorisme qu'exigerait de tragiques circonstances.
Le gouvernement retrouverait son rôle de protecteur bienveillant, celui du Big Brother prenant soin de ses ouailles et qui mérite l'adulation de tous, sous peine d'être rangé dans l'infâme catégorie des crypto-terroristes.
Castaner aura beau jeu après coup de déclarer que ces "événements tragiques" ne sont que la conséquence logique de l'inconscience et du manque d'encadrement structurel des manifestants.
Les culpabiliser pour les décrédibiliser.
Définitivement.


Pour conclure, je me sens tiraillé entre une attirance naturelle envers la contestation jaune qui s'oppose à un pouvoir nauséabond et le sentiment que tout cela est dramatiquement inutile tant que la France et les Français ne retourneront pas s'abreuver aux sources spirituelles et salvatrices du pays.
Celles par qui ils existent.


J'en profite pour conseiller la lecture de l'ouvrage primordial de l'abbé Dessailly  : Authenticité du Grand Testament de Saint-Rémy disponible ici.








jeudi 22 novembre 2018

Une loge maçonnique dirige le Vatican



Conférence de Johan Livernette à propos de son dernier ouvrage.

Un tour d'horizon assez éloquent des derniers prétendus "papes", tous dévoués au pourrissement du message évangélique et à la lutte contre l'Eglise catholique traditionnelle et éternelle.
Oui l'Eglise est éclipsée (pour reprendre l'expression de la Sainte Vierge à la Salette en 1846) mais une éclipse par définition ne dure qu'un temps... Et gardons à l'esprit ce passage des Évangiles :

"Aussi moi je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle." (St. Matthieu Chap. XVI, 18.)



dimanche 18 novembre 2018

Forces occultes - film de 1943


Forces occultes est un film "antimaçonnique" sorti en 1943, réalisé par Jean Mamy et scénarisé par Jean Marquès-Rivière (tous deux anciens membres de la franc-maçonnerie).
Si les images ont mal vieilli, le propos demeure quant à lui particulièrement actuel.


dimanche 11 novembre 2018

Le vrai visage du bouddhisme



Conférence extrêmement instructive de Marion Dapsance (docteur en anthropologie des religions à l'école pratique des hautes études de Paris) à propos du bouddhisme et plus particulièrement du bouddhisme à la sauce occidentale.
Celui qui nous est régulièrement vendu par des personnalités telles que Matthieu Ricard (qui est devenu chevalier de la Légion d'honneur en 2016...) avec la complaisance des médias et d'un certain milieu athée/franc-maçon toujours attiré par tout ce qui peut contribuer à combattre ou affaiblir le catholicisme.




samedi 10 novembre 2018

Augmentation du prix du carburant : les vraies raisons de la rigidité gouvernementale enfin expliquées



Un article très pertinent qui prouve de manière factuelle que le gouvernement ne donne pas les véritables raisons de la nouvelle augmentation à venir du prix des carburants.
Les raisons sont beaucoup plus terre à terre qu'une simple prétendue volonté de lutter contre le "réchauffement climatique".
En effet, le surplus de taxe arrive pour compenser le tassement, voire la baisse, de la consommation de carburant constaté ces derniers mois, et il faut bien combler les trous laissés dans les finances par Emmanuel Macron...


***

Officiellement, les tarifs du carburant augmentent sous l’effet de la TICPE pour freiner la consommation d’énergie fossile. En regardant les chiffres de près, on comprend que la raison est inverse! Et que la rigidité gouvernementale est beaucoup plus commandée par une situation budgétaire explosive que par des préoccupations écologiques. Voici la démonstration en chiffre. 

On se propose ici de mener un exercice de « fact-checking », comme disent un peu prétentieusement les journalistes, pour comprendre la situation de blocage qui se profile à l’horizon du gouvernement. Prévenons d’emblée le lecteur: l’ensemble n’est compréhensible que si et seulement si on se préoccupe de la réalité fiscale globale en France. Pour le cas qui nous occupe, l’exercice balaiera la situation à grands traits depuis 2011, c’est-à-dire depuis le départ de Nicolas Sarkozy jusqu’à l’arrivée d’Emmanuel Macron.

Le mythe gouvernemental de la préoccupation écologique

Officiellement, la politique de hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) s’explique par un engagement écologique du gouvernement. Si on veut vraiment lutter contre le réchauffement climatique, il faut réduire notre consommation de carburants routiers.


On retrouvera ici l’appel à la morale et au sacrifice lancé par le Premier Ministre Édouard Philippe:

La suite est ici.


samedi 3 novembre 2018

Rappel : Netanyahu et les attentats en France


Date de la prédiction : 7 août 2014

Attentat Charlie Hebdo : 7 janvier 2015
Attentat Bataclan : 13 novembre 2015
Attentat Nice : 14 juillet 2016