dimanche 30 juillet 2017

Les David Rockefeller Fellows, un rouage supplémentaire dans la machinerie globaliste

David Rockefeller (en bas) bien entouré (de gauche à droite) par Pete Peterson (ex chairman du CFR), Paul Volcker et Alan Greespan (anciens directeurs de la Réserve Fédérale Américaine).

Chez les Rockefeller, on a toujours pris soin de se transmettre le flambeau, de père en fils, d'une vision assez particulière du monde.
Un monde unifié, sans frontière, régit par les lois de l'argent, gouverné par les plus riches et les plus puissants, et tout cela, afin de promouvoir le bien-être de l'humanité dans le monde comme le certifie le slogan de la Fondation Rockefeller (créée par John D. Rockefeller en 1913).




Mais laissons David nous exposer franchement ses vues :

"Depuis plus d'un siècle, les extrémistes idéologiques des deux bords politiques s'emparent des incidents dont on parle beaucoup dans les journaux, tels que ma rencontre avec Castro, pour reprocher à la famille Rockefeller l'influence démesurée qu'ils prétendent que nous exerçons sur les institutions politiques et économiques des Etats-Unis. Certains croient même que nous faisons partie d'une cabale secrète agissant contre les grands intérêts des Etats-Unis et ils représentent ma famille et moi comme des « internationalistes » ; ils vont jusqu'à prétendre que nous conspirons avec d'autres capitalistes dans le monde pour construire une structure politique et économique mondiale, plus intégrée - un seul monde, si vous voulez. Si c'est ce dont on m'accuse, je plaide coupable et j'en suis fier. (...) Au XXIe siècle il ne peut y avoir de place pour les isolationnistes ; nous devons tous être des internationalistes."



{David Rockefeller - Mémoires}






David Rockefeller fut la personnalité la plus engagée de la famille dans cette volonté internationaliste et oligarchique.
Aussi, à la manière de Cecil Rhodes, autre grande figure et pourvoyeur de fonds et d'idées du mouvement mondialiste, qui avait lancé les Rhodes Scholarship (depuis 2015, même les étudiants chinois peuvent en bénéficier...), bourses destinées aux étudiants ayant la "fibre internationaliste" (parmi les récipiendaires, nous pouvons citer entre autres l'ancien président des Etats-Unis, Bill Clinton ; l'ex commandant en chef des forces armées de l'OTAN, le général Wesley Clark ; Tony Abbott, l'ancien premier ministre australien ou encore James Woolsey, ancien patron de la CIA), il fallait à D.R. sa descendance idéologique, voire spirituelle.
Sur le modèle de Rhodes donc (et des Young Leaders de la French American Foundation), David Rockefeller, en collaboration avec la Commission Trilatérale(1) qu'il avait fondé en 1973, a greffé sur cette dernière les David Rockefeller fellows.


Destinés à l'Amérique du Nord, à l'Europe et à l'Asie Pacifique (les trois zones d'action de la Commission Trilatérale), ces Rockefeller fellows sont orientés vers les individus ayant au maximum 35 ans et souhaitant s'investir dans une vision globalisante du monde en permettant à la Commission Trilatérale de bénéficier des vues de ces "young leaders".


Le logo de la Commission Trilatérale.

Notons que le président de la section nord-américaine de la Commission Trilatérale, le professeur en relations internationales Joseph Nye, est lui-même un ancien bénéficiaire des Rhodes Scholarship, preuve d'une certaine continuité entre les visions de Cecil Rhodes et de David Rockefeller.


(1) La liste des membres de la Commission Trilatérale est disponible ici.
On y retrouve des "pointures" telles que Jean-Claude Trichet (ancien président de la Banque Centrale Européenne), Mario Monti (sénateur italien à vie, ex commissaire européen, passé notamment par Goldman Sachs), Paul Volcker (ancien directeur de la FED), Peter Sutherland (ONU, OMC, Goldman Sachs...), Lucas Papademos (ex-vice président de la BCE), le "comte" Herman von Rompuy (ex président du Conseil de l'Europe).
La Trilatérale a souvent été comparée au Bilderberg.
La première regroupe des membres issus de l'Amérique du Nord, de l'Europe et de l'Asie Pacifique alors que le Club Bilderberg se concentre avant tout sur les relations euro-atlantiques.

Le programme David Rockefeller fellows.
Un article du New York Times du 5 juin 1988 au sujet du lancement des David Rockefeller Fellows.

Aucun commentaire:

L'UE étudie le blocage des comptes courants

L'Union Européenne étudie la possibilité de bloquer les comptes courants pendant une durée de 20 jours. Evidemment, c'est une f...