mardi 4 juillet 2017

La weltanschauung d'Emmanuel Macron



Emmanuel Macron évoque les «gens qui ne sont rien» et suscite les critiques


Tout sauf anodine cette nouvelle sortie du Président de la République (qui s'inscrit dans une certaine tradition de l'ex-Rothschild, rappelons-nous des "illettrées", "costard", "pauvres en autocars" et autres petites pépites révélatrices d'un exceptionnel mépris pour le peuple).
Grâce à elle, la vision du monde, la weltanschauung d'Emmanuel Macron est facile à dessiner.
D'un côté, il y a la réussite matérielle (incarnée par la caste des banquiers d'affaires comme lui, les "brasseurs de millions" du CAC40, ses amis Niel, Pigasse and co) et de l'autre, ceux qu'il considère comme étant des ratés et des pauvres types (ce que d'aucuns ont pris l'habitude d'appeler les "99%", autrement dit, vous et moi, la majorité méprisable).
Cette vision est typiquement d'essence protestante et judaïque, elle fait de la réussite par l'argent l'alpha et l’oméga de l'existence terrestre et est en cela aux antipodes de la conception catholique telle que le Christ l'enseignait*.

L'être humain se retrouvant réduit à son portefeuille, c'est à l'épaisseur de ce dernier que l'on jugera s'il fait ou non partie des "élus".


* "Nul serviteur ne peut servir deux maîtres : car, où il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre : vous ne pouvez servir Dieu et l'argent." [La Sainte Bible selon la Vulgate, l'Evangile selon Saint-Luc, XVI, 13]



Aucun commentaire:

L'UE étudie le blocage des comptes courants

L'Union Européenne étudie la possibilité de bloquer les comptes courants pendant une durée de 20 jours. Evidemment, c'est une f...