lundi 17 juillet 2017

Toujours plus d'austérité et moins de France

Emmanuel Macron et Pierre de Villiers.

Le programme dicté par les élites mondialistes est appliqué à la lettre par l'employé Macron sur la province France.


Les collectivités territoriales devront participer à hauteur de 13 milliards d'euros aux économies sur la durée du quinquennat, a confirmé Emmanuel Macron ce lundi devant la Conférence nationale des territoires réunie au Sénat.

Comme c'était prévisible, le FMI est aux anges.


Le Fonds monétaire international (FMI) a salué lundi 17 juillet les réformes « ambitieuses » et « courageuses » annoncées par le président Emmanuel Macron et son gouvernement, qui pourraient « fortement contribuer à résoudre les défis économiques » auxquels est confrontée la France « de longue date ».

Mais l'armée un peu moins.
« Les armées, ça obéit, fondamentalement. Et, sur le fond, c’est le devoir du président de rappeler son autorité », souligne le très respecté Henri Bentégeat, un prédécesseur du général Villiers qui a servi le président Jacques Chirac. « Mais la méthode va laisser des traces, on ne peut pas remettre en cause publiquement un chef militaire comme cela devant ses subordonnés. » Au fond, estime un général qui exprime un point de vue très partagé, « Pierre de Villiers n’a fait que son devoir en défendant le budget des armées, et Emmanuel Macron ne se rend pas compte que, lorsqu’il sera dans la cour des Invalides pour son premier soldat mort à cause d’un défaut d’équipement, c’est à lui que s’adresseront les reproches. »

Difficile de faire plus révélateur, avec Emmanuel Macron c'est la préférence internationale.
Le FMI plutôt que l'armée.
Et les intérêts de la finance mondialisée qui priment sur le bien-être du Français moyen.

Ajoutons à cela un crachat permanent sur la France et son histoire (le crime de la colonisation, celui de Vichy) ou encore les multiples réformes engagées (droit du travail en tête) et nous obtenons le détestable début de quinquennat actuel (très prévisible... voir l'article du 24 avril dernier) qui promet d'être excessivement long.



Aucun commentaire:

La City de Londres

Documentaire à voir concernant la City de Londres, véritable "Etat dans l'Etat". Certains aspects auraient néanmoins mérit...