dimanche 2 juillet 2017

2017, un tournant historique ?

Lénine sur une affiche de propagande soviétique.

L'année 2017 correspond à plusieurs anniversaires :
- les 500 ans du protestantisme (publication des "thèses" de Luther en 1517).
- les 300 ans de la franc-maçonnerie moderne (fondée à Londres par les protestants James Anderson et Jean-Théophile Desaguliers en 1717).
- les 100 ans de la Déclaration Balfour.
- les 100 ans de la révolution bolchevique.
- et surtout, les 100 ans des apparitions de Notre-Dame à Fatima.

Pourquoi surtout ?
Parce qu'il convient de mettre en parallèle les demandes formulées par la Sainte-Vierge au Portugal en 1917 avec celles exprimées via le Sacré-Cœur de Jésus-Christ à Sainte-Marguerite-Marie à Paray-le-Monial le 17 juin 1689.
Les requêtes du Christ qui concernaient le royaume de France n'ont jamais été exaucées.
Le mépris de Louis XIV, Louis XV et enfin Louis XVI pour le message divin eu pour conséquence la révolution de 1789 avec la fin officielle de la monarchie française le 17 juin 1789, les états généraux devenant Assemblée Constituante, 100 ans jour pour jour après le message de Paray-le-Monial.

Cent ans après Fatima, force est de constater que les demandes de la Sainte-Vierge n'ont pas été entendues, la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie n'a pas eu lieu.
Le message du Christ de 1689 peut être vu comme le point de départ d'une boucle temporelle.
1689 annonce la révolution française de 1789 qui elle-même est un modèle pour la révolution russe (en avril 1917, Lénine est accueilli à Pétrograd au son de... La Marseillaise).
Au cours de cette même dernière année,  un remède est proposé par la Sainte-Vierge (la consécration de la Russie), le remède n'ayant pas été appliqué, à quoi pouvons-nous nous attendre 100 ans après ?




Tout d'abord, revenons sur le point commun reliant la France et la Russie.
Ces deux grandes nations possèdent la particularité d'être issues d'un baptême.
Clovis à Reims, le 25 décembre 496 ; Vladimir Ier le Grand à Chersonèse en Crimée en 988.
De la même façon, les deux royaumes sont tombés sous les coups d'une révolution athée et férocement antichrétienne.
Génocide des Vendéens, noyades des prêtres, Grande Terreur, guillotine pour l'une, provocation de la grande famine en Ukraine (Holodomor), déportations, massacres de toutes sortes pour l'autre, et pour les deux, la mise à mort des familles royales.
Pour les révolutionnaires jacobins ou bolcheviques, le constat est le même, les vies humaines importent peu.

Ces deux gigantesques convulsions historiques ont entraîné dans leurs sillages autant de destructions matérielles que de saccages spirituels.
La négation de Dieu, de l'âme et du sacré ne pouvant aboutir qu'à un royaume d'un nouveau genre dans lequel le matérialisme est devenu la seule et unique voie de salut.
Mais vers quoi pouvait bien se hâter un homme déconnecté du divin sinon vers des plaisirs uniquement terrestres ?
Un univers sans Dieu étant le prélude à un monde sans homme, ce monde dans lequel nous nous enfonçons un peu plus chaque jour.
L'homme n'étant plus relié au Ciel mais rivé à ses instincts et guidé par une volonté de toute-puissance d'essence prométhéenne, toutes les actions contre nature sont autorisées, c'est la licence donnée à toutes les transgressions, du changement de sexe à la GPA/PMA, en passant par "la théorie du genre" ou autre mariage pour tous et bientôt euthanasie et transhumanisme, soit la perversion et l'altération de l'homme.
Le but final étant la destruction complète de celui-ci.


Le mouvement transhumaniste peut compter sur le soutien de la franc-maçonnerie.
Dans cette course folle vers le chaos, 2017 représentera un moment-clé, reste à savoir s'il s'agira d'un moment immédiatement identifiable (déclaration de guerre) ou d'une séquence plus diffuse (choix stratégique, événement semblant anodin de prime abord mais qui par une sorte d'effet domino entraînera derrière lui tout un processus d'une ampleur sans commune mesure avec le "battement d'ailes" initial).
Néanmoins, si l'on est catholique et que l'on croit aux prédictions de la Sainte-Vierge, la Russie se trouvera dans l’œil du cyclone ("La Russie répandra ses erreurs à travers le monde") et à l'origine d'un épisode particulièrement éprouvant pour l'ensemble de l'humanité.


Vladimir Poutine et Benyamin Netanyahu, deux acteurs clés de cette année 2017.

Dans ce contexte géopolitique bouillant, que ce soit aux Proche et Moyen-Orient (conflits en Syrie, Irak, Yémen, tensions entre l'Arabie Saoudite et le Qatar, entre Israël et l'Iran) en Afrique (chaos libyen, Soudan...), dans les Balkans ou en Ukraine, sans même évoquer les crises économique et migratoire qui secouent actuellement l'Occident, les tensions entre la Chine et le Japon ou encore l'escalade (pour l'instant verbale) entre les Etats-Unis et la Corée du Nord et bien évidemment la rivalité russo-chino-américaine.
Les bâtons de dynamite sont disséminés partout autour du globe.

Si le couperet sanctionnant le non-respect des demandes du Sacré-Cœur s'est abattu 100 ans après, il serait logique qu'un siècle après Fatima, un épisode dantesque vienne marquer cette année 2017 et châtier ce mépris persistant pour les messages venant du Ciel (mépris émanant cette fois directement  des plus hautes instances vaticanes -L'Eglise connaîtra une éclipse comme l'annonçait le message de la Sainte-Vierge à la Salette en 1846-).




Aucun commentaire:

L'UE étudie le blocage des comptes courants

L'Union Européenne étudie la possibilité de bloquer les comptes courants pendant une durée de 20 jours. Evidemment, c'est une f...