mardi 30 mai 2017

Le Tikoun Olam ou la réparation du monde selon la kabbale



Focus sur un concept majeur du judaïsme trop souvent ignoré : le Tikoun Olam.
Selon cette idée, l'homme doit réparer le monde imparfait conçu par Dieu.
Tous les messianismes y puisent leur sève, il s'agit de construire le paradis terrestre, le communisme en est par exemple une émanation (c'est aussi le cas du mondialisme à l'oeuvre actuellement).
L'orgueil démesuré qui découle de la volonté de réparer le travail divin et donc de se hisser au niveau de Dieu et même de dépasser celui-ci (en réparant ses supposées erreurs) est d'une monstruosité sans nom (quelque soit l'habillage trompeur dont peut se revêtir cette conception).
Le rejet du pêché originel tel qu'il apparaît dans la tradition chrétienne aboutit à un basculement tragique de la responsabilité du mal dans le monde qui n'est plus du fait de la créature mais du Créateur.

On peut subodorer qu'un "monde réparé" ressemblerait à un univers entièrement soumis à la cause juive avec un catholicisme irrémédiablement détruit.
Mais c'est une simple supposition évidemment.
Quoiqu'il en soit, si le plan de réparation ressemble à cela, il est en bonne voie...

Le rabbin Chriqui à propos du Tikoun Olam.

Et l'inévitable Jacques Attali "la réparation du monde c'est nous, et personne d'autre" :



Aucun commentaire:

L'UE étudie le blocage des comptes courants

L'Union Européenne étudie la possibilité de bloquer les comptes courants pendant une durée de 20 jours. Evidemment, c'est une f...