samedi 10 juin 2017

Chronique de la bêtise ambiante



Il faut vraiment se pincer pour y croire.
Un fermier de Lacapelle-Viescamp (Cantal) vient d'être condamné par la justice à déplacer sa ferme car les voisins (ex-citadins venus s'installer à la campagne) sont incommodés par l'odeur et le bruit des vaches en hiver...

La Cour d'appel de Riom vient de donner raison au couple de citadins, et condamne l'agriculteur à éloigner ses vaches et ses bâtiments de stockage du fumier. La ferme, qui existe depuis 1802, se trouve à 35 mètres des plaignants et va devoir déménager à au moins 50 mètres, sous huit mois. Malheureusement, l'exploitation est entourée de riverains et n'est donc pas modulable. De plus, l'agriculteur n'a pas les moyens de s'installer ailleurs, et n'aura d'autres choix que de cesser son activité. Nicolas, l'éleveur, a décidé de se pouvoir en cassation, mais la nouvelle audience ne devrait pas avoir lieu avant plusieurs années. Nicolas ne comprend pas du tout cette décision de justice, «Ça fait six générations que mes ancêtres travaillent cette terre, et on vient nous mettre dehors?».





Aucun commentaire:

L'UE étudie le blocage des comptes courants

L'Union Européenne étudie la possibilité de bloquer les comptes courants pendant une durée de 20 jours. Evidemment, c'est une f...