samedi 22 avril 2017

Pierre Hillard, à la pointe de la lutte anti-mondialiste

La France a la particularité d'avoir toujours engendré de nombreux chercheurs de vérité ayant pour objectif de combattre la mortifère idéologie mondialiste.
De Jacques Bordiot à Pierre Virion en passant par Yann Moncomble ou encore Léon de Poncins, sans oublier l'extraordinaire travail accompli à la fin du XIXe et au début du XXe siècle par Mgr GaumeMgr Jouin ou Mgr Delassus.
Cependant, malgré la qualité indéniable de leurs écrits, tous demeurent quasiment inconnus du grand public et leurs œuvres plongées dans un relatif anonymat.



Pierre Hillard s'inscrit dans la lignée de cette chevalerie de la plume qui n'a eu de cesse de tenter de réveiller les consciences et d'informer sur les dangers guettant notre civilisation.
Né le 21 janvier 1966, Pierre Hillard est docteur en sciences politiques et ancien professeur en relations internationales à l'école supérieure de commerce extérieur de Paris.
Ses ouvrages sont les suivants :

Minorités et régionalisme dans l'Europe fédérale des régions, François-Xavier de Guibert, 2001.
La décomposition des nations européennes, de l'union euro-Atlantique à l'état mondial, François-Xavier de Guibert, 2004.
La marche irrésistible du nouvel ordre mondial, destination Babel, François-Xavier de Guibert, 2007.

La fondation Bertelsmann et la "gouvernance mondiale", François-Xavier de Guibert, 2009.
Chroniques du mondialisme, Le retour aux sources, 2014.
Atlas du mondialisme, Le retour aux sources,  mai 2017 (à paraître).




Pierre Hillard a débuté ses recherches en se focalisant sur le rôle tenu par l'Allemagne dans la construction européenne.
Il en est arrivé à la conclusion que le but ultime de l'Allemagne était de parvenir à mettre en place une Europe fédérale des régions dans laquelle la priorité serait donnée aux critères ethniques et linguistiques.
Le pouvoir croissant -et les moyens qui en découlent-  donné aux régions ainsi que la création d'eurorégions totalement artificielles en sont les conséquences les plus visibles.

Un exemple d'eurorégion 

Ce plan allemand devant aboutir à une Europe parcellisée avec des Etats vidés de leur substance donnant une mainmise définitive sur celle-ci au volk allemand.
Il faut néanmoins mettre en évidence que ces visées germaniques d'hégémonie sur l'Union Européenne se font sous la haute surveillance de l'autorité américaine qui cadenasse ainsi toute possibilité de mise en place d'une Europe des nations hostile à ses vues.

Par la suite, Pierre Hillard va approfondir ses recherches sur le côté spirituel sous tendant l'architecture mondialiste et se plonger dans les origines religieuses de ce qui est selon lui (et selon toute certitude) un nouvel avatar du messianisme (comme le furent entre autres, le jacobinisme, le nazisme ou le communisme).

Elie Benamozegh, promoteur de la religion noachide

En s'attachant à décrire l'antagonisme existant entre judaïsme talmudique et religion catholique il expose en pleine lumière les raisons profondes de ce que certains appellent "le sens de l'histoire".
Des concepts et des noms tels que le noachisme, le marranismeSabbataï TséviJacob Frank ou la kabbale lourianique constituent tout un pan des fondations philosophico-spirituelles de la tournure d'esprit mondialiste.

Pierre Hillard a également consacré un ouvrage à la fondation Bertelsmann (empire allemand des médias ayant largement contribué à relancer le projet européen suite aux refus français et hollandais de 2005).

Par Hewa — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=20667761
Le logo historique de Bertelsmann
      
Il a aussi préfacé la traduction française de l'ouvrage de Carroll Quigley "Histoire secrète de l'oligarchie anglo-américaine" ainsi que le livre de Claire Sévérac "La guerre secrète contre les peuples".





L'aspect qui confère encore plus d'envergure au travail de Pierre Hillard est sa volonté de toujours appuyer ses réflexions sur des sources officielles en mettant un point d'honneur à aller au fond des choses.
Tel un bon praticien de la médecine, il étudie certes les symptômes mais conserve toujours cette ténacité farouche de trouver les racines des maux que nous subissons.

En cela, il fait sienne la fameuse réflexion de Bossuet : "Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" formule malheureusement applicable à de trop nombreuses personnes qui se réclameront de pseudos "valeurs républicaines" qui constituent pourtant le rhizome du mal qu'elles endurent et non le remède tant désiré.

Le travail de Pierre Hillard tend finalement à démontrer que la grande majorité des événements tant actuels qu'historiques plongent leurs racines dans l'opposition bimillénaire qui voit s'affronter l'Eglise et la Synagogue dans un combat à mort.

Puissent ses recherches se diffuser à tous ceux qui se questionnent sur la marche d'un monde qui leur semble être irrémédiablement aiguillé par le chaos.






Aucun commentaire:

La City de Londres

Documentaire à voir concernant la City de Londres, véritable "Etat dans l'Etat". Certains aspects auraient néanmoins mérit...